Ohita ja siirry sisältöön

Comment entretenir son cachemire au quotidien ?

Matière noble par excellence, le cachemire est une fibre précieuse qui nécessite une attention particulière. Pour conserver la douceur et la qualité de vos pulls pendant des années, voici quelques conseils signés VUE SUR MER.

Le lavage

Contrairement aux idées reçues, le cachemire est une fibre naturelle qui raffole de l’eau. Plus vous laverez votre cachemire et mieux il se portera. Pour conserver sa douceur et sa souplesse, il est donc généralement préconisé de le laver à l’eau froide après l’avoir porté deux à trois fois minimum. Concernant les techniques, l’idéal est de mettre votre pull à la machine. Mais cette matière peut également se laver à la main en faisant preuve d’un peu de délicatesse. Vous avez donc le choix :

En machine :
  • Sélectionnez un programme “laine” ou “délicat”, à froid ou ne dépassant jamais les 20 degrés et un essorage doux à maximum 500 tours.
  • Utilisez une petite dose de lessive spéciale laine ou un shampoing spécial cachemire adapté à la fragilité de la maille.
  • Pour éviter tout risque de déformation, déposez votre pièce en cachemire dans une pochette de lavage ou une housse qui la protégera des possibles accrocs.
  • N’ajoutez jamais d’adoucissant. Cet ennemi risquerait de déformer votre pièce et d'abîmer ses fibres.

À la main :

  • Lavez votre cachemire à l’eau froide ou légèrement tiède pour ne pas brusquer la maille.
  • Utilisez une petite dose de lessive spéciale laine ou un shampoing spécial cachemire adapté à la fragilité de la maille.
  • N’ajoutez jamais d’adoucissant dans l’eau au risque de détériorer définitivement votre pièce.
  • Trempez rapidement votre cachemire dans l’eau puis massez, tamponnez et tapotez délicatement la fibre sans jamais la tordre.
  • Rincez votre pull à l’eau claire et froide.
  • Essorez ensuite votre cachemire à l’aide d’une serviette éponge.

Astuce :

Aussi gourmand en eau qu’il puisse être, le cachemire n’a pas non plus besoin d’être lavé trop souvent. Pour conserver sa forme et sa douceur, il vaut parfois mieux espacer les moments où vous le portez et le laisser au repos pendant 24h avant de l’enfiler à nouveau. Par ailleurs, si votre cachemire souffre uniquement d’odeurs résiduelles de type cuisson ou tabac, il vous suffit de l’aérer quelques minutes au grand air pour qu’il retrouve toute sa fraîcheur.

Le séchage

Sensible et délicat, le cachemire est une fibre qui redoute l’étape parfois trop énergique du séchage. Pour ne pas déformer votre pièce, vous devez donc faire une croix sur le sèche-linge. À la place, enroulez plutôt votre pull dans une serviette éponge puis essorez-le délicatement sans le tordre. Lorsque votre cachemire a dégorgé, déposez-le sur une serviette à plat loin des sources de lumière et/ou de chaleur susceptibles de détériorer sa couleur et sa qualité. Veillez également à ne jamais pendre votre pull sur un cintre ou un étendoir pour le faire sécher. Vous risquez uniquement d’étirer la maille et de déformer le modèle.

Le rangement

Matière privilégiée des frileux/ses, le cachemire est également le plat préféré des mites. Friands de cette maille luxueuse, ces petits insectes n’hésitent pas à faire de votre pull un véritable festin. Pour éviter les trous, veillez donc à ne pas l’exposer. 

Au contraire, placez vos cachemires secs et propres dans des boîtes et/ou des housses hermétiques rangées à plat dans vos armoires. (Astuce: si vous n’en disposez pas, vous pouvez toujours mettre votre pièce en cachemire dans une taie d’oreiller que vous veillerez à bien fermer). Pour faire fuir les mites, nous vous conseillons ensuite de vous tourner vers des méthodes naturelles telles que les boules de cèdre ou les sachets de lavande. Deux antimites qui, en plus d’être écologiques, donneront un parfum agréable et frais à votre cachemire.

Les bouloches

Ennemies des maniaques, les bouloches sont pourtant naturelles et inévitables. Mieux, elles sont souvent le signe d’une grande qualité de cachemire. Leur apparition est liée à plusieurs facteurs tels que le surplus de matière, le frottement des fibres entre elles ou avec des surfaces plus abrasives (vestes en denim, tirette, chaise ou canapés en tissu, etc.), mais aussi au tricotage même du cachemire.

En effet, il faut savoir que le fil de cachemire est élaboré à partir de fibres courtes et de fibres longues. Une fois filés, ces derniers sont torsadés afin d’assurer un tricotage dense et une meilleure stabilité à la maille. Mais manifestement, cette technique suppose que les fibres plus courtes s’échappent du tricotage au fur et à mesure des frottements et forment donc des bouloches.

Pas de panique toutefois, les fibres courtes partiront progressivement aux lavages et créeront donc moins de bouloches. Si toutefois les bouloches persistent, vous pouvez toujours les retirer à la main ou à l’aide d’un peigne cachemire en frottant délicatement la zone concernée pour faire partir le surplus de matière et redonner à votre pull tout son éclat.

Enfin, il existe également des rasoirs à pulls électriques qui permettent de retirer très rapidement les petites peluches. Mais l’emploi de cet accessoire peut s’avérer risqué pour votre cachemire. Veillez donc à l’utiliser occasionnellement dans le sens de la fibre et sans trop appuyer pour ne pas faire d’accroc.

Fermer (esc)

Newsletter

Inscrivez-vous et bénéficiez de 10€ de réduction sur votre première commande.

Age verification

By clicking enter you are verifying that you are old enough to consume alcohol.

Recherche

Panier

Votre panier est vide.
Boutique
français